Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2011
Dans le Progrès d'aujourd'huiLe conflit israélo-palestinien inspire le théâtre et se joue à domicile Le partenariat culturel entre « Réseau pour une paix juste au Proche-Orient » et Scènes du Jura a permis une représentation à domicile de la pièce « Octobre-Kiryat Gat » de Pauline Sales. Comédienne, écrivaine associée à la troupe « Comédie de Valence », Pauline Sales part en Israël et Palestine en 2007 avec l’association « Écritures vagabondes ». C’est le prétexte pour écrire pour le théâtre neuf portraits au gré de rencontres d’hommes et de femmes des deux pays qui, au quotidien, vivent l’incompréhension, la détestation de la présence de « l’autre » jusqu’au, parfois, conflit armé. Lundi en soirée, au domicile chaleureux de Bernard et Marie-Odile Charmont, rue de l’Hôtel-dieu, le portrait joué est celui de la révolte et prise de conscience d’une jeune femme israélienne devant le mensonge institué par le gouvernement d’Israël. Une prise de conscience qui lui a fait…

Un message de Denise Hamouri

Mesdames, Messieurs, Chers amis,
Alors que mon fils, Salah, devait sortir le 28 novembre, les autorités israéliennes en ont décidé autrement, de manière totalement arbitraire.  Bien sûr vous imaginez la déception énorme qui est celle de Salah et aussi celle de sa famille.  Mais je voudrais vous dire, en notre nom à tous, un « grand merci ». Un grand merci car depuis tellement longtemps vous vous êtes mobilisés en faveur de Salah et de la liberté – la sienne et celle de la Palestine. Sans vous, qui êtes des dizaines de milliers, on ne parlerait même pas du tout de Salah et on n’aurait même pas fait attention à son sort pourtant injuste et terrible. Merci vraiment car si Salah n’est pas sorti hier ce n’est pas par manque d’efforts de votre part mais bien malgré ces efforts. Vous n’avez rien à vous reprocher, au contraire vous pouvez être fiers de vous. On voit mieux, du coup, l’épaisseur du mur à percer et le poids et la détermination des forces adverses. Aujou…

THEATRE A DOMICILE, LUNDI PROCHAIN

Article paru dans Le Progrès d'aujourd'hui, 22/11/11
En 2007, Pauline Sales, auteure à la Comédie de Valence, part avec quatre écrivains en Israël et en Palestine dans le cadre d’« Écritures vagabondes ». À son retour, elle écrit neuf portraits, séquences de vies d’hommes et de femmes pris dans la tourmente d’un conflit qui n’en finit pas. Chaque portrait est attribué à un acteur qui en signe l’interprétation scénique. Six portraits sont présentés dans le Jura chez des particuliers ou dans des lieux publics.



En partenariat avec Scènes du Jura, le Réseau pour une paix juste au Proche-Orient accueille, « OCTOBRE, Kiryat Gat », avec Juliette Delfau, lundi 28 novembre à 18 h 30, chez Marie-Odile et Bernard Charmont, 6 rue de l’Hôtel-Dieu. La représentation sera suivie d’un échange avec la comédienne.
Compte tenu du nombre de places limité (50), il est conseillé de s’inscrire par mail à : reseaudolepaixjusteaupo@gmail.com ou au 06 72 58 22 23.

LE CONSEIL GENERAL DU JURA VOTE UNE MOTION POUR LA PALESTINE

CONSEIL GENERAL du JURA
Assemblée plénière du 4 Novembre 2011

Motion « Pour un vote de la France en faveur d’une adhésion de la Palestine comme membre à part entière et de plein droit des Nations-Unies et pour une reconnaissance de l’État de Palestine dans les conditions fixées par le droit international  »
Proposée par l’intergroupe "Socialistes et Divers gauche, Communistes, Jura Terre de Gauche "
Présentée par André Lamy



Considérant l’impasse des initiatives de paix au Moyen-Orient concernant la résolution de la situation entre Israël et la Palestine,
Considérant à ce titre l’expression de la Communauté Internationale dans le cadre de l’ONU et les nombreuses résolutions restées lettres mortes jusqu’à ce jour, en particulier : la résolution 181 du 29 novembre 1947 qui scelle la fin de la colonisation britannique et décide de la constitution de « deux États indépendants » et organise une vision de Jérusalem sous mandat de l’ONU ; la résolution 194 du 11 décembre 1948 qui inst…

LA PALESTINE ENTRE A L'UNESCO !

Jusqu’à présent simples observateurs, les Palestiniens sont devenus le 195e membre de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco). L’annonce a été officialisée lundi 31 octobre. Cette adhésion constitue une nouvelle avancée vers sa reconnaissance en tant qu’Etat, un statut revendiqué auprès de l’Organisation des Nations unies (ONU). Elle va également permettre aux Palestiniens de faire reconnaître leurs sites historiques au patrimoine de l'humanité. "Un moment historique qui rend à la Palestine certains de ses droits", se réjouit le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, Riyad al-Malki. "Maintenant qu’elle est membre de l’Unesco, [la Palestine] fera tout ce qu’elle peut pour que l’Unesco puisse remplir sa mission", a-t-il poursuivi. LA FRANCE A VOTÉ EN FAVEUR DE L’ADHÉSION La France et la quasi-totalité des pays arabes ont voté en faveur de l’adhésion des Palestiniens comme membres à part en…