Accéder au contenu principal

Après la trêve - le point sur la situation à Gaza


Au lendemain de la trêve, les Nations unies comptent : - 140 morts palestiniens, dont 90 civils (parmi eux 26 enfants) - 1202 blessés dont 47% d’enfants
Haaretz indique dans un article que le texte du cessez le feu est quasiment identique à celui de 2008,  voir ici son contenu.
Mahmoud Abbas a félicité Ismaïl Haniyeh pour sa "victoire", qui a, avec deux autres dirigeants de Gaza, Ahmad Babar pour le Hamas et Mohammad al-Hindi pour le Jihad islamique, apporté leur "soutien à l’initiative nationale pour demander le statut d’Etat observateur à l’ONU le 29 novembre". Selon le Haaretz, l’opposition a été forte entre Ehud barak qui souhaitait accpeter la proposition égyptienne de trêve et Avigdor Lieberman qui voulait poursuivre les opérations. En Cisjordanie, 55 palestiniens ont été arrêtés par l’armée israélienne qu’elle accuse d’« activités terroristes ».
Chargée du dossier palestinien pour Handicap International, Corinne Gillet décrit la situation humanitaire dans la bande de Gaza. De son côté, Oxfam International appelle à la fin du blocus, pour l’ONG israélienne Gisha, le cessez le feu est une "opportunité pour lever le blocus". Pour le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme,l’UE doit maintenant jouer un rôle pour que le blocus illégal de Gaza soit levé afin d’éviter de nouvelles violences.
A lire l’excellente analyse de Jean-François Legrain, un des meilleurs spécialistes français de la vie politique palestinienne.
Le 29 novembre l’Assemblée générale des Nations unies se prononcera sur la demande d’adhésion de la Palestine en tant qu’Etat non membre. Voir à ce sujet la tribune dans Le Monde signée par Pascal Boniface, Rony Brauman, Anne Brunswic, Jean-Paul Chagnollaud, Manu Chao, Rokhaya Diallo, Miguel Angel Estrella, HK et les Saltimbanks...Jean-Claude Lefort, président de l’Association France Palestine Solidarité et Claude Léostic, présidente de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine ou Pierre Tartakowsky, président de La Ligue des droits de l’Homme.

(info Plateforme des ONG pour la Palestine)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

SOLIDARITE AVEC GAZA SAMEDI 19 MAI, A 10H COURS ST MAURIS A DOLE

Le sang a encore coulé à Gaza. Les armes israéliennes ont massacré des enfants et des jeunes gens. Mais Gaza reste debout comme tous ces Palestiniens qui ne demandent qu'à être respectés en ayant leur État.

Comme dans de nombreuses villes, en France et dans le monde, nous vous appelons à participer à un rassemblement de solidarité avec Gaza, pour exiger justice pour la Palestine, respect du droit international et protection du peuple Palestinien.
Nous proposons de nous retrouver

SAMEDI 19 MAI à 10h00, Cours St Mauris (en face de la place Grévy)à Dole

avec pour tous ceux qui le peuvent :
 - tshirt 2018 Le temps de la Palestine ou
 - vêtements noirs
 - pancartes individuelles
- drapeaux palestiniens
- UNE FLEUR EN HOMMAGE AUX 59 PALESTINIENS TUES et aux 2770 Blessés

La France qui est signataire des accords de Genève doit prendre ses responsabilités et cesser toute coopération militaire avec l'Etat israélien.


Ci-dessous, la terrible liste des palestiniens tués cette semaine, l…

FACE AUX FAUTEURS DE GUERRE, L'URGENCE DE LA PROTECTION DU PEUPLE PALESTINIEN

En décidant le retrait des Etats-Unis de l'accord multilatéral avec l'Iran, Donald Trump répond aux demandes formulées par le gouvernement israélien. La logique de guerre est en route. L'Etat d'Israël en est à la fois l'inspirateur et l'instrument. Seule puissance nucléaire de la région, et doté d'une des premières armées du monde, il ne fait pas mystère de ses dernières attaques contre les forces iraniennes en Syrie et cherche des prétextes pour les étendre et pour attaquer l'Iran. 

Les conséquences seraient considérables pour l'avenir de la région et au-delà pour la paix dans le monde.

Cette logique de guerre se conjugue et s'amplifie avec la répression terrible exercée par Israël contre le peuple palestinien. A Gaza, les manifestants pacifiques continuent d'être la cible des tirs de l'armée israélienne. Depuis le 30 mars, on compte 41 morts et plus de7100 blessés, hommes, femmes, enfants. La semaine prochaine s'annonce comme celle de…

PROJECTION DU FILM "PALESTINE LA CASE PRISON"

Samedi 30 juin 2018, à 17h, le Réseau pour une paix juste au Proche Orient présentera le film de Franck Salomé "Palestine, la case prison", lors de la FETE DE L'HUMA 39, À MONTMOROT - Les Crochères.
Réalisé par Franck Salomé et produit par la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), l’AFPS (Association France Palestine Solidarité), la LDH (Ligue des droits de l’Homme) et avec le soutien d’Amnesty International, ce documentaire aborde la question des prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes. 
A travers des interviews d’anciens détenus et de leurs familles, ainsi que de juristes palestiniens, israéliens et internationaux, et d’anciens soldats mobilisés, il met en lumière les mécanismes d’un système d’oppression qui dépasse les murs de la prison et maintient toute une société sous la menace permanente d’un emprisonnement arbitraire. 

 Pour voir la bande annonce, suivez le l…