Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2009

INTERWIEW DE ZIAD MEDOUKH

Ziad Medoukh, professeur à Gaza, a choisi la résistance pacifique
20 MINUTES, le 22/09/09 à 07h31

Coincé à Gaza, Ziad Medoukh était témoin de l'opération israélienne « Plomb durci ».
Il parle en marchant autour de la table, les mains dans le dos, le regard
à la fois concentré et tourmenté. Professeur de français au lycée al-Aqsa, Ziad Medoukh était à Gaza au moment de l'offensive israélienne. Titulaire d'une bourse du Quai d'Orsay et coordinateur du Centre pour la paix de Gaza, ce Palestinien de 42 ans attendait déjà depuis trois mois que l'Etat hébreu l'autorise à sortir de la bande de Gaza pour rejoindre la France et y faire sa thèse. Confronté au refus répété des autorités, malgré les efforts du consulat de France à Jérusalem et une pétition internationale en sa faveur, il s'est heurté à un mur infranchissable une fois l'opération « Plomb durci » enclenchée. « Tout était bloqué, se souvient-il. Or à Gaza, il n'y a pas de bibliothèque, pas de li…

Programme du 7ème Festival PALESTINE AU COEUR

Lundi 5 octobre 2009  à 20 h 30 , après le film «THE TIME THAT REMAINS », de Elia Suleiman ,DEBAT avec Ziad Medoukh, chef du département de Français de l’Université de Gaza.
Ziad Medoukh est professeur de français à l’université Al-Aqsa à Gaza. Militant engagé pour la paix et pour des solutions pacifiques dans la région, il a créé en 2006 un centre de la paix à son université de Gaza.
Ziad Medoukh est écrivain, poète, chercheur, intellectuel, mais se définit souvent comme simple citoyen palestinien. Il chante dans sespoèmes l’amour de la Palestine, l’attachement à sa ville natale, Gaza, larésistance sur la terre de Palestine, l’engagement des femmespalestiniennes, le rôle de la jeunesse dans la société palestinienne. Il répète toujours dans sespoèmes le mot paix . Il évoque souvent l’espoir dans ses écrits, l’espoir d’un lendemainmeilleur à Gaza et en Palestine.