Accéder au contenu principal

Articles

PROJECTION DU FILM "PALESTINE LA CASE PRISON"

Samedi 30 juin 2018, à 17h, le Réseau pour une paix juste au Proche Orient présentera le film de Franck Salomé "Palestine, la case prison", lors de la FETE DE L'HUMA 39, À MONTMOROT - Les Crochères.
Réalisé par Franck Salomé et produit par la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), l’AFPS (Association France Palestine Solidarité), la LDH (Ligue des droits de l’Homme) et avec le soutien d’Amnesty International, ce documentaire aborde la question des prisonniers politiques palestiniens dans les prisons israéliennes. 
A travers des interviews d’anciens détenus et de leurs familles, ainsi que de juristes palestiniens, israéliens et internationaux, et d’anciens soldats mobilisés, il met en lumière les mécanismes d’un système d’oppression qui dépasse les murs de la prison et maintient toute une société sous la menace permanente d’un emprisonnement arbitraire. 

 Pour voir la bande annonce, suivez le l…
Articles récents

LA FLOTILLE DE LA LIBERTE VOGUE VERS GAZA

La solidarité venue du nord de l'Europe

Cette année, quatre bateaux de la Flottille de la Liberté venus d’Europe du Nord  (Norvège et Suède) vont tenter à nouveau de briser le blocus qui frappe Gaza depuis 11 ans.
Une nouvelle flottille, organisée par « Freedom Flotilla Coalition » est partie de Bergen, en Norvège le 1er mai, avec pour objectif la solidarité avec les pêcheurs de Gaza, réduits à ne pouvoir pêcher qu’à 3 miles de leurs côtes.
Regroupés à Amsterdam, ils vont se séparer : deux prendront la mer et deux autres les fleuves et canaux, pour se retrouver en Méditerranée à la mi-juillet. Ils seront en France en ce mois de juin.
"Des bateaux solidaires ont tenté à plusieurs reprises d’atteindre la côte palestinienne de Gaza :  en 2010, ce fut la flottille autour du Mavi Marmara, navire "amiral" turc brutalement attaqué de nuit dans les eaux internationales par les commandos aéroportés de l’occupant israélien. 10 morts, tous civils bien sûr, et des…

LE RESEAU POUR UNE PAIX JUSTE AU PROCHE ORIENT A LA FETE DE L'HUMA 39

Le Réseau pour une paix juste au Proche Orient sera présent à la Fête de l'Huma 39, le samedi 30 juin prochain à Montmorot, avec un stand présentant ses publications, bouteilles et bidons d'huile d'olive de Palestine, céramiques d'Hebron.  Il présentera une exposition sur les prisonniers politiques palestiniens et le film "PALESTINE, la case prison",  de Franck Salomé. 





UN TRAMWAY NOMME COLONISATION

Tramway de Jérusalem-Est : Trois sociétés françaises épinglées

Des entreprises françaises impliquées dans la colonisation israélienne en territoire palestinien occupé, ce n'est pas la première fois que l'on entend ce genre de critique. Aujourd'hui c'est à propos de la construction du tramway de Jérusalem que 3 sociétés françaises sont épinglées dans un rapport émanant de plusieurs ONG.




Plusieurs associations comme la Fédération internationale des droits de l'homme, l'Association France Palestine Solidarité, la LDH, des syndicats (CFDT, CGT, Solidaires) dénoncent une violation du droit international. Elles viennent de publier un rapport, « Tramway de Jérusalem : des entreprises françaises contribuent à la colonisation israélienne du territoire palestinien occupé ».

Il met en lumière la participation de trois entreprises françaises, EGIS et SYSTRA, deux filiales d’établissements publics (SNCF et RATP ; Caisse des Dépôts et Consignations) et ALSTOM, dans l…

SILENCE : ON TUE LES INFIRMIERES PALESTINIENNES A GAZA.

Razane Al-Najjar était infirmière. Agée de 21 ans, elle faisait partie des volontaires qui, au péril de leur vie, interviennent dans la bordure frontalière, soit quelques centaines de mètres près de la clôture séparant la bande de Gaza d’Israël.
C’est là qu’elle a été tuée, le 1er juin, par un sniper israélien, à l’est de Khan Younès.



Les funérailles de Razane Al-Najjar ont attiré plusieurs milliers de personnes, samedi 2 juin, dont de très nombreux collègues de la défunte.

Depuis le début de la marche, selon les sources locales, 245 membres du personnel médical ont été blessés, dont une partie par balle. Les circonstances de la mort de Razan Al-Najjar ne sont pas encore élucidées, mais il ne fait guère de doute que par son statut même, elle ne pouvait représenter une menace ou une cible justifiée. Sur les réseaux sociaux, une vidéo qui aurait été tournée le même jour montre une scène habituelle depuis huit semaines : des infirmiers avancent dans la zone tampon, les b…

Une interwiew de Leila Shahid

Leila Shahid : « Israël doit être sanctionné par les États et boycotté par les citoyens » Palestine - Entretien réalisé par Pierre Barbancey -Mardi 22 Mai 2018 -L'Humanité
La façade du MUCEM qui annonce l'Exposition "Lieux Saints partagés" Table ronde sur "Géopolitique des Lieux Saints en Méditerranée" à la Villa Méditerranée à Marseille.. 29/04/2015 © Claude Almodovar/Divergence

Celle qui fut longtemps ambassadrice de Palestine en France puis auprès de l’Union européenne, met en perspective les manifestations de Gaza, les crimes de guerre israéliens et l’attitude des gouvernements dans le monde. Que cherche Israël en commettant un tel massacre, en perpétrant ce qui semble être des crimes de guerre, voire des crimes contre l’humanité ? Leila Shahid : Israël poursuit sa politique habituelle, de tout-militaire, de répression, d’écrasement effroyable par la disproportion des méthodes employées face à une population civile désarmée mais qui a choisi de rev…

IL FAUT DES ACTES

A Dole, un rassemblement pour dire « stop au massacre des Palestiniens » Une cinquantaine de personnes étaient rassemblées ce samedi 19 mai avec, à la main, une feuille portant le nom de chacune des victimes des récents affrontements à Gaza. (©Benoît Ingelaere) Une cinquantaine de personnes étaient ce samedi 19 mai réunies place Grévy, tenant à la main une feuille sur laquelle figuraient les noms et âges de chacune des Palestiniens tués lors des récents affrontements avec l’armée israélienne à la frontière avec la bande de Gaza.
Les manifestants demandent à la communauté internationale de faire cesser les massacres, de protéger les populations palestiniennes, la levée du blocus de la bande de Gaza et la reconnaissance de l’Etat palestinien.


« La France ne doit pas se contenter de bonnes intentions, il faut des actes comme l’envoi d’un bateau hôpital et aussi l’arrêt de toute coopération militaire avec Israël », ajoute Laurence Bernier, animatrice du Réseau pour une paix juste…